Et alors ?

Conversation sonore et visuelle entre une pianiste, un flutiste et une vidéaste : Lydia DOMANCICH (piano), Jean-Mathias PETRI (flutes) et Lucie HARDOIN (video).
En résidence à La Passerelle-Scène Nationale de St Brieuc du 19 au 21 Octobre 2015

Le duo électr(on)ique Lydia Domancich et Jean-Mathias Petri laisse une grande part à la création dans l’instant autour de mélodies impr(o)visibles.

 

A chacun des concerts, le public a renvoyé aux artistes, les images d’un voyage, d’un rêve éveillé. Leur dernier CD So Watt en est l’illustration.

 

L’arrivée de la vidéaste Lucie Hardouin s’inscrit dans la suite logique de leur démarche : une relation musique-image créé sur le moment  avec l’espace et le lieu.

 

Sur scène : Un Fender Rhodes, ce clavier mythique au centre de l’effervescence créatrice des années 70.
Des flûtes aux formes étranges de 25 cm à 1m80 de long.

 

 


 

Et quelques boites électr(on)iques bizarres…

Elopo360-JMP-alto-1

 

Une pianiste classique curieuse de jazz, de musiques du monde. d’improvisation…

 

Un flûtiste de jazz qui s’est frotté à la musique contemporaine et aux musiques extra-européennes…

 

Une vidéaste qui mixera en live ses images sur la musique proposée pour une expérience perceptive et sensitive.

 

Ensemble,entre compositions et improvisations, ils inventent dans l’instant un univers audio visuel fluide et impalpable : Electro ? Jazz ? Pop ? Contemporain ?

 

Des voix invisibles chantent des mélodies improvisibles et tourbillonnantes.
Des rythmes tendus scandent des sonorités aériennes et éphémères.
Le spectateur, transporté entre rêves et mouvements, pourrait se demander :

 

Mais qui fait quoi ?

 

Elopo360-Lydia-JMP-2